dimanche 21 septembre 2008

20:02
5

Combien d'entre nous le font sans même s'en apercevoir ? Certains par caractère, d'autres même pour meubler la conversation.

La critique et les plaintes sont trop fréquemment un sujet de conversation, pour la simple raison que les émotions négatives qu'elles déclenchent sont addictives et même parfois fédératrices.

On se complait souvent à "dire du mal". Cela nous permet d'exprimer notre colère, notre envie ou notre jalousie. c'est ce que François Lelord appelle une "vidange émotionnelle".

Mais après un bref sentiment de soulagement, ce type de vidange émotionnelle a un effet très contre productif.

D'une part il ancre encore plus profondément votre ressentiment. D'autre part il vous conduit à prendre l'habitude de vous plaindre et ainsi de multiplier les occasions d'émotions négatives. C'est sans compter l'effet que peuvent avoir plaintes et critiques sur votre entourage. Elles associent peu à peu votre présence à des moments désagréables et peuvent éloigner les personnes qui vous sont chères.

Suivez donc ce bon conseil : la prochaine fois qu'il vous vient l'idée de vous plaindre ou de critiquer, recherchez plutôt un projet ou un événement agréable à commenter. A la fin de la conversation, faites le bilan et comparez le moment que vous avez passé avec celui que vous aurait fait passer une plainte ou une critique...

S'il est nécessaire de critiquer, pensez à le faire de manière constructive et imaginez des solutions, des alternatives.

5 commentaires:

Elisabeth a dit…

Le conseil que vous donnez pour éviter de tomber dans la critique systématique me semble très judicieux. Au lieu de parler des personnes, faire l'effort de parler d'un livre intéressant, d'un film ou d'une actualité paraît un excellent moyen d'éviter de glisser dans la médisance On sort de l'échange plus positif et énergisé que lorsqu'on a passé son temps à parler en mal des autres. Cela dit, ce n'est pas toujours facile à faire :)

Linuxian a dit…

Quand il est nécessaire d'émettre une critique objective, pour un travail par exemple, commencez toujours par voir et dire ce qui correspond à vos attentes.

Article utile.

Altaïr a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Altaïr a dit…

Il est en effet difficile de ne pas tomber dans le travers qui consiste à s'épancher sur ses propres problèmes...
Mais il est complètement vrai que l'on associe souvent un mal être à ce type de personnes. Faites l'expérience en pensant à vos connaissances...

Altaïr
http://www.stop-timidite.fr

Lucile de Positivessence a dit…

Salut,

Super ton article.
Comment faire pour ne pas critique quand on vie dans une société ou c'est le "sport officiel" . Les réseaux sociaux sont des lieux on la critique est toujours facile, cachée derrière son ordinateur. Les gens ne se rendent pas compte de l'énergie négative qu'ils accumulent à critiquer tous. J'en parle d'ailleurs dans mon article http://positivessence.fr/index.php/2016/01/17/arretez-de-comparer-votre-vie-avec-celle-des-autres/

La perfection n'étant pas de ce monde, la critique a encore de longue ligne devant elle.
Au plaisir de vous lire.
Lucile de positivessence.fr