jeudi 5 juin 2008

23:07
1

Nous le verrons très souvent, l’inconscient joue un rôle important dans notre perception du monde et dans nos décisions. Les mots que nous utilisons et les tournures que nous employons pour exprimer nos idées nous influencent et influencent les autres.

Vous êtes en train de passer votre permis de conduire. Il y a un énorme nid de poule au milieu de la route. L’instructeur peut formuler ses instructions de deux manières
1. « Ne pas roulez pas dans le nid de poule, là tout droit devant »
2. « Passez sur la file de gauche »

Vous avez beaucoup plus de chances de mettre la roue dans le nid de poule dans le premier cas évidemment. Pourquoi ? Parce que la négation est plus complexe à traiter par notre cerveau que la positive. Il se focalise sur l’obstacle à éviter, pas sur l’alternative, qu’il doit chercher et qui lui demande donc plus d’effort.

A quoi pensez-vous maintenant si je vous dis de ne surtout, mais alors surtout pas penser à une coupe de fraises avec de la crème chantilly ?... Non, ne me dites rien j'ai deviné ;-)

Selon le même principe, préférez utiliser avec vos amis des tournures de phrases qui s’appuient sur des sensations agréables. Employez plutôt « Tu n’a pas l’air très zen ? » que « Tu as l’air d’être oppressé ? ».

Et puis pour vous coacher avant un match de tennis important, dites-vous « Cette fois, je gagne » plutôt que « Cette fois je ne perdrai pas ». Croyez-moi, ça change beaucoup de choses !

1 commentaires:

Nicolas a dit…

C'est un article, que devrait lire et relire tous les timides...
"Je ne dois pas rougir." "Je ne dois pas stresser." Etc, etc...
Bref, à ne pas faire...

D'autres conseils pour les timides sur mon blog.
http://www.stop-timidite.fr

Nicolas