mardi 17 juin 2008

00:25
3

Retomber en enfance l'espace d'un instant.

Combien de fois cela nous est-il arrivé, complètement par hasard ? C'est à chaque fois un moment intense où resurgissent images, couleurs, parfums, saveurs qui nous emportent complètement.

Difficile en effet de rester conscient de ce qui nous entoure quand on doit traiter, d'un seul coup d'un seul, un raz-de-marée de sensations intérieures.

La "régression en âge" est ainsi un moyen classique d'induire des états de conscience altérés (ou transe) plus communément connus comme ces conversations captivantes qui nous font oublier l'heure ou le lieu où nous sommes.

C'est un moyen sympathique d'approfondir les liens avec une personne que vous connaissez. Demandez-lui quel était son parfum de glace préféré ou le parfum qui lui rappelle le plus les grandes vacances... Les ancrages gustatifs et olfactifs sont souvent plus puissants car moins "usés" par la répétition.

Afin d'approfondir encore la "régression en âge", allez un cran plus loin et sollicitez des anecdotes. "Comment s'est passée ta première conquête ?", "Raconte-moi comment tu as rencontré ce copain d'enfance...". Je présenterai prochainement quelques techniques secrètes de "storytelling" vous permettant de raconter, ou de vous faire raconter, des histoires vraiment captivantes.

Parmi mes sujets préférés pour retomber en enfance : les dessins animés favoris (génériques, héros, etc.), les petits plats (gâteau de semoule, glaces, etc.), mes souvenirs de jeux, mes meilleurs amis et mes pires ennemis. Et il y en a tant d'autres.

Et vous, quels sujets vous replongent le plus profondément dans la douceur de votre enfance ? Laissez-moi donc un commentaire et faites nous profiter de vos idées...

3 commentaires:

simon a dit…

Plus que de la "régression en age" ce que tu évoques me fait plutôt pensé à de la nostalgie.
On ne régresse pas mais on se remémore.
On a tous un petit sujet "qui va bien" qur lequel on pourrait parler des heurs ... même si l'on dit la même chose souvent.

Simon a dit…

Au sujet de la PNL, j'ai une petite question métaphysique : tu ne penses pas que ca "dénature" le rapport que l'on peux avoir avec quelqu'un d'utiliser des techniques pour "booster la communication" (j'ai volontairement évité le mot "améliorer") ?

Je me rappellerai toujours de cette orthodentiste qui me faisait parler sur des sujets qui me tenaient à coeur et qui à la fin de la scéance m'expliquait qu'elle avait passé la scéance à regarder mes dents :)
C'est un peu le sentiment que la PNL peut évoquer, non ? De la "tricherie/tromperie".

Ce n'est pas mon avis, juste une petite polémique lancée joyeusement.

Nicolas a dit…

A mon avis, la PNL peut être utiliséee évidemment à des fins de manipulation/persuasion, tout comme la Communication au sens large.
Mais... faciliter la conversation peut être bénéfique pour les deux parties. Je préfèrerais travailler pour un chef ayant des connaissances PNL que pour un autre ne faisant que hurler sur ses employés.